En quelque lignes, le parcours d'Edouard Bertrand, pionnier de l'apiculture.

 

Edouard BERTRAND

1832 -1917

*************

 

Venu de France, en 1873, après les terribles évènements de la Commune de Paris, il vint habiter la demeure du "Chalet" près de Nyon, demeure qu'il devait transformer et embellir.

 

 

Membre fondateur de la Société Romande d'Apiculture (SAR) en 1876, et dès 1879, créateur du premier "Bulletin d'Apiculture pour la Suisse romande", Revue qu'il tiendra jusqu'en 1903.

 

 

Edition, rédaction et publication à ses frais, du premier organe de liaison des membres de la Société d'Apiculture de la Suisse romande. Charles Dadant en fut un des principaux collaborateurs et au vu de son succès tant en Suisse qu'à l'étranger suggérait d'en modifier le titre en: "Revue internationale d'Apiculture". Considérée comme le plus avancé et le meilleur journal de langue française traitant de l'apiculture moderne au moyen des ruches à cadres mobiles.

 

 

Cette revue porte aujourd'hui le nom de: "REVUE SUISSE D'APICULTURE".

 

 

Auteur d'un important ouvrage intitulé:  "LA CONDUITE DU RUCHER" : traduite avec l'autorisation de l'auteur en langue italienne, russe, allemande et néerlandaise, puis en bulgare, arménienne et espagnole.

La XIIIème édition revue et corrigée par M. J. Crépieux-Jamin, élève de Bertrand date de 1941 (Payot-Paris)

La version actuelle, complétée à plusieurs reprises par les éditions Payot Lausanne et La Maison Rustique à Paris, en est  à sa 7ème  édition, sortie en 1977 déjà et rééditée en 1991.

 

Il a de plus fondé et enrichi la Bibliothèque SAR, tandis que Mme Bertrand, après le décès de son mari, survenu le 16 janvier 1917, devait faire don d'un certain nombre d'objets apicoles destinés à pourvoir le nouveau Musée apicole SAR, ouvert à l'Ecole de Beaulieu à Lausanne. Un buste en cire, œuvre et don de M. Jaques, peintre à Fleurier, devait y occuper la place centrale.

 

 

Bertrand a aussi perfectionné la ruche "Dadant" qu'il eût pu dénommer la ruche Bertrand. Mais compte tenu de sa correction et de son désintéressement, il l'appela: "La Dadant-Blatt" indiquant par l'association de ces deux noms les sources principales de ses découvertes.

 

 

Il fut encore le fidèle traducteur de plusieurs excellents ouvrages apicoles de l'époque et appréciés de tous.

 

 

Reconnaissante, la SAR en souvenir de son œuvre et par respect envers ce grand maître et précurseur en apiculture à qui nous devons beaucoup, effectuait une souscription auprès de ses membres et par la voix du journal, en vue d'offrir un médaillon de bronze à Mme Bertrand.

 

 

La souscription a largement dépassé le coût dudit médaillon apposé sur la pierre tombale du cimetière St-Georges à Genève, ce qui permit aux responsables de créer le:

 

 

"FONDS BERTRAND"

 

en date du 23 juin 1918.

 

 

Ce fonds a pour but de perpétuer l’esprit de pionnier d’Edouard Bertrand, de même que de récompenser des apiculteurs méritants, une ou des personnes méritantes au niveau de l’apiculture en général, voire une section de la SAR. (Règlt du 19.03.1994.)

                                                                                                                                ML

 

Prix Bertrand    

 

En souvenir de Mme Bertrand

 

Activités Ed, Bertrand

9 novembre 2014

 

     

2 mai 2010